Ca y est les résultats du test OMS pour le diabète gestationnel sont tombés et à vrai dire lorsque j'ai lu la feuille, je ne savais pas quoi en penser. Heureusement je n'ai pas eu à attendre longtemps pour les comprendre puisque le soir même j'avais RDV avec le médecin généraliste.

D'après lui, pour parler de diabète gestationnel, il faut que le taux de glycémie à jeûn soit supérieur à 1,26g/L et le taux de glycémie 2h après ingestion de 75g de glucose supérieur à 1,40 g/L. Or je ne remplis pas ces 2 conditions puisque seul mon taux de glycémie 2h après ingestion du sucre est supérieur au taux maximum. Cependant, je dois faire attention et réduire la consommation de fruits et de féculents sans pour autant les supprimer. Je sors donc du RDV rassurée.

Je lui parle ensuite de mes douleurs au bas du ventre en lui précisant que la sage femme m'avait déjà diagnostiqué une inflammation d'un muscle dont je ne me rappelais plus le nom. Il me conseille donc du repos en attendant mon prochain RDV avec le médecin de la maternité et une visite chez un osthéopathe qui pourrait me soulager.

Le repos me fait du bien mais la douleur est toujours aussi vive lorsque je marche. Après être passée par des diagnostics tels que douleurs ligamentaires, douleurs utérines et je ne sais quoi encore, le médecin de la maternité prend bien le temps de m'osculter en voyant cette souffrance que je supportais déjà au précédent RDV. Je suis donc un peu plus précise sur l'endroit de la douleur et lui explique cette sensation d'échauffement qui se transforme en brûlure lorsque je marche trop longtemps et qui m'empêche alors de mettre un pas devant l'autre. C'est ainsi qu'il metta un nom barbare sur cette pathologie de la grossesse : une symphysite pubienne. Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ??? En fait c'est une inflammation de la symphyse pubienne, la symphyse pubienne étant l'articulation antérieur du bassin, un tissu fibro-cartilagineux situé en avant de la vessie et au dessus de l'organe génital de la femme. C'est une pathologie assez rare mais qui peut arriver surtout lorsque le bassin n'est pas en place. Il me conseille donc lui aussi de consulter un osthéopathe puisque malheureusement il ne peut pas me donner d'anti-inflammatoire. Il me précise également que la douleur ne fera qu'empirer au fur et à mesure que mon utérus grossira. Mais je reste positive et me persuade que le repos fera diminuer la douleur.

Consulter un osthéopathe ? Hors de question, non pas que je ne crois pas en l'osthéopathie mais il est hors de question que quelqu'un me manipule le bassin pendant ma grossesse. Tu es déjà placé la tête en bas depuis quelques semaines et je ne voudrais pas que ça te fasse te présenter par le siège étant donné que le surplus de liquide amniotique peut favoriser les mouvements. Et puis à vrai dire, depuis que tu t'es niché au creux de mon ventre, je ne supporte pas que quelqu'un d'étranger vienne me toucher mon bidon. Instinct maternel de protection ? Je ne sais pas, en tout cas je me sens comme une lionne prête à tout pour protéger son petit lionceau !

Le médecin m'arrête donc définitivement jusqu'aux congés pathologiques car je dois absolument rester allongée la journée. De plus, au vue des résultats du test OMS, il me demande de contrôler ma glycémie avant et 2h après chaque repas. Je lui fais part de ce que m'a dit le généraliste et que pour lui ce n'était pas vraiment un diabète gestationnel mais il me répond que c'est jouer sur les mots et qu'effectivement si on ne veut pas parler de diabète gestationnel, il faut quand même que je prenne conscience que ma glycémie n'est pas bonne et que mon pancréas ne fait pas le travail qu'il devrait faire. Je dois donc supprimer tous les sucres ainsi que les fruits et manger raisonnablement des féculents.

C'est une mesure de précaution pour vérifier comment mon corps réagit aux repas tout au long de la journée et puis c'est aussi une mesure de prévention afin de minimiser les risques d'obésité pour toi mon petit coeur et d'éviter au maximum que je développe un diabète après l'accouchement ou même des années plus tard. Je prends donc ses conseils très au sérieux et supprime tous les aliments déconseillés. Ce ne sera qu'un régime de plus après tout ! Et puis dans un mois on verra bien comment ça aura évolué...

Même si depuis le début de ma grossesse, je n'ai pas envie de dévorer des sucreries, il m'arrive occasionnellement de manger quelques gâteaux ou glaces, mais maintenant c'est hop hop hop au placard :-D . Le plus dur, ce sont les fruits mais bon je vais tenir le coup !

Je rentre donc à la maison un peu angoissée tout de même mais heureusement tout le monde est là pour me rassurer et me soutenir : Papa, Marraine, Mamie... et même mes copines de docti !

Je passe alors mes journées à essayer de m'occuper l'esprit mais pas évident quand il faut rester allongée sur le canapé toute la journée. Rien à la TV, la lecture me fatigue... heureusement Papa rentre les après-midis et malgré sa fatigue du travail il a hâte tout comme moi de monter les meubles de ta chambre.

Etant donné que j'ai envie de participer à tous ces changements, on y va à mon rythme. On commence donc à vider la chambre d'amis qui est désormais ta chambre. Je suis un peu lente car je souffre toujours, Papa ne veut pas que je force mais j'en ai marre de rester à ne rien faire et de le regarder... Je fais donc ce que je peux mais mon entêtement me vaut des douleurs encore plus vives. On attendra donc quelques jours avant de monter les meubles. Enfin, Papa monta les meubles sous les ordres de Maman qui déchiffrait les instructions. Ma participation est maigre mais bon je fais ce que je peux et puis après tout quand on y réfléchit, c'est important les instructions, sans ça on ne peut rien faire donc mon rôle était très important :-D  Papa n'arrêtait pas de me taquiner en m'appelant sans arrêt Madame l'ingénieur...

Nous avons ensuite été récupérer plein de cartons de vêtements et de jouets que des amis nous ont donnés de la naissance jusqu'à 3 ans. Il a donc fallu que Maman fasse le tri par âge. Facile pour les vêtements car l'étiquette était encore dessus mais c'était pas la même histoire pour les jouets. J'ai donc fait suivant mon instinct, on verra bien au fur et à mesure que tu grandiras si je me suis beaucoup trompée !

Et puis la grande nouvelle de ce mois-ci, ça y est ta petite cousine est née le 7 janvier. Elle est magnifique et ressemble beaucoup à ta Marraine. Elle porte le doux prénom de Mélissa. Tout s'est bien passé. Cette nouvelle a rendu ta Maman folle de joie, elle était impatiente de la rencontrer mais elle a aussi pris conscience que bientôt ce serait notre tour... J'ai tellement envie de te rencontrer , de voir enfin ta petite bouille et en même temps je n'ai pas envie de te partager. Une fois que tu seras là, tout le monde viendra t'admirer, te toucher, te bisouiller... Tu ne seras plus rien qu'à moi... Et pourtant, il faudra bien un jour que j'arrive à te partager et ensuite te laisser voler de tes propres ailes. Je ne préfère pas y penser pour l'instant, je ne suis pas prête. Il me reste encore 2 mois pour me faire à l'idée que bientôt nous ne formerons plus un tout mais serons deux êtres bien distincts.

Ce mois-ci, tu gigotes toujours autant mais ce ne sont pas les mêmes mouvements. Tu te balades moins de droite à gauche, uniquement le soir. Maintenant je sens bien tout ton poids au niveau de ma vessie et ton jeu préféré : des petits coups dans les côtes. Souvent ça ne me fait que des pincements mais parfois tes coups sont plus forts et ce n'est pas toujours agréable. Mais c'est une nouvelle sensation et je vais m'y faire, comme pour les autres je ne pourrais plus m'en passer...

Papa regarde toujours tes acrobaties avec autant d'attention. Il ne cesse de te parler et te faire des bisous au travers de mon ventre. C'est vraiment attendrissant...

Les nuits commencent à être difficiles, beaucoup d'insomnies, je me réveille toutes les 2 heures mais je me rendors facilement sauf à 4h du matin où là je tourne dans le lit jusqu'à 6h !!! Je me prépare certainement pour tes tétées... Il faut voir le bon côté des choses, d'ici 2 mois je serais rodée :-D

Ce mois-ci, nous aurions du faire l'échographie du 3ème trimestre mais malheureusement l'échographe étant en congés, il faudra attendre 2 semaines supplémentaires avant de te voir...

Ce mois-ci mon ventre s'est arrondi beaucoup plus que les mois précédents, le voici à 6 mois de grossesse (1er jour du 7ème mois) :

PC140172             PC140174

et à 6 mois et demi de grossesse :

28_SG__1